CULTUREL

Un petit bout de planète

Par LES FILMS DANS LA LUNE SARL

Un film documentaire de 52' pour France Télévisions et France 3 Franche-Comté, en production avec votre soutien !

Lieu: Jura

Card d060c2f6 ce6d 4207 9abc 3dcdea181914

A propos

UN PETIT BOUT DE PLANÈTE
Un film documentaire écrit et réalisé par Laurence Guérault.
Une coproduction France Télévisions, France 3 Franche-Comté  et Les Films dans la Lune.

 


Présentation

Rotalier, Jura.
Au lendemain de la retraite des leurs parents, les enfants Labet ont décidé de se regrouper en collectif pour reprendre l’entreprise familiale et amorcer la conversion en bio de l’ensemble du domaine viticole.
Ces changements vont étendre le champ des possibles mais aussi faire émerger de nouveaux défis pour Julien, Charline et Romain.
Des rêves et une vie qui, comme les vins qu’ils recherchent, raconteraient sans artifice l’histoire d’un petit bout de planète…

Le teaser du film "Un petit bout de planète" (6'27")

 


Extrait de la note d’intention de la réalisatrice, Laurence Guérault

   « Beaucoup de films sur le vin se terminent par cette phrase : "Un vin c’est un terroir, un cépage et la subjectivité d’un vigneron."
   C’est précisément là où commence Un Petit Bout de Planète…
   Un petit bout de planète, c’est une famille de vignerons, des saisonniers, des amis.
   Au travers d’eux, l’enracinement à une terre, l’attention à la vigne, les liens entre les êtres, des interrogations et des quêtes...

Issue d’une génération dont je pensais que l’instinct, le rapport aux éléments et la participation à un rêve collectif avaient été laminés par l’industrialisation et le tout productif, j’ai compris en rencontrant cette famille qu’ici même perdurait encore de dignes héritiers d’une transmission. Attachés à leur terre, exigeants, curieux et généreux, ils relèvent le défi d’élever des vins à leur image, le plus naturellement possible.
Pour eux, élever un vin, c’est s’attacher à établir un trait d’union entre la terre et le ciel. Chaque vin raconte ainsi l’histoire d’un petit bout de planète.
Les souvenirs d’enfance, les relations sociales, les responsabilités, se mêlent aux cycles de la terre : générations et saisons s’engendrent et se fondent.

Après avoir travaillé durant une quinzaine d’année comme 1ère assistante réalisateur puis avoir suivi une formation à la réalisation aux Ateliers Varan, je continue à défendre un cinéma direct fort. Ainsi, il était donc indispensable de leur faire oublier la caméra et d’être en immersion le plus souvent possible, de filmer sans artifice en son direct et avec des lumières naturelles.
J’aime les films où l’on prend le temps de laisser s’exprimer le ressenti, les interrogations, j’aime les films de sens où la fragilité de l’instant peut trouver à s’exprimer.

A travers l’image de cette famille, c’est un peu le destin de chacun qui se joue. Alors que tout s’accélère, que l’éphémère et le tout jetable s’imposent dans nos sociétés, il reste encore quelques personnes qui, faisant fi des considérations exclusivement matérielles, prennent le risque de laisser s’exprimer des identités différentes et gagnent alors leur liberté… »

Laurence Guérault

La réalisatrice, Laurence Guérault.


Le collectif Labet

Julien, Charline et Romain sont animés par une même volonté de « faire ensemble ». Ils souhaitent poursuivre et enrichir la vision d’abord initiée par leur grand-père puis par leur père qui, accompagné de Josy, la « maman », donna ses lettres de noblesse au domaine.

Alors que des grands groupes financiers rachètent les domaines, stérilisent le milieu, opèrent et implantent levures, tannins et arômes exogènes pour mieux contrôler les productions, les enfants Labet s’engagent sur un chemin inverse. Ici, aucun produit de synthèse, pas d’intrant ni de recette miracle, rien de systématique. Dans la cave, ils se préparent à accueillir l’imprévu. Dans un pétillement, un voile naissant, ils veillent pour saisir l’éphémère et entendre ce que chaque vin tend à développer.

Les Labet effectuent tous les gestes maîtrisés au pas de course et ne s’arrêtent que pour faire appel à leurs sens et à leur créativité : goûter, observer, réfléchir, questionner...
Le temps s’arrête alors et retient toute leur présence. Face à l’imprévu, ils exultent.
En associant leurs efforts, ils cherchent à acquérir la liberté d’élaborer des vins à leur image : sans artifice. Secrètement, ils s’activent aussi à la reconstruction d’un rêve d’enfance, lorsque tout n’était que partage et joie.

Les vignes du domaine Labet à Rotalier, dans le Jura

 

Julien Labet

Julien est un personnage… De loin, il a sa manière bien à lui de se mouvoir. Avec l’allure d’un écolier en culottes courtes des années 50, il déplace sa fine silhouette dégingandé et aérienne toujours au pas de course.
S’il reste profondément ancré à la terre et à ses racines paysannes, c’est pour mieux saisir les émotions évanescentes.
Dès 2003, en quête de ses propres vins, il s’est émancipé du domaine familial.
Dans son métier, Julien se fait tour à tour gardien d’une terre, artisan à la recherche de grains nobles, pédagogue et poète lorsqu’il partage ses connaissances, scientifique lorsqu’il expérimente, observe et corrige les méthodes, puis, par la force des choses, il endosse la veste d’entrepreneur.

Julien Labet chez un caviste de Paris

 

Romain Labet

Jusque là, il était toujours aux côtés de son père dans les vignes. C’est le plus réservé de la famille. On dit de lui qu’il a le meilleur caractère : coulant, discret et autonome. Romain s’est formé à la biodynamie et les vignes restent son terrain de prédilection.

Romain Labet dans les vignes du domaine, à Rotalier dans le Jura

 

Charline Labet

Charline est une jeune femme passionnée qui défend ses idées. Elle aime tout particulièrement l’aspect manuel et sensitif de son métier et craint ce monde qui tend à faire disparaître les identités et les savoir-faire.
Au sein du collectif, le plus souvent, c’est Charline qui veille sur les vins.

Charline Labet dans les caves du domaine, à Rotalier dans le Jura

A quoi servira la collecte?

Ce film ne pourra pas se faire sans votre soutien !

Après avoir sollicité et relancé avec acharnement tous les organismes qui auraient pu nous aider ou s'associer pour produire ce projet, seul le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) nous a accordé son soutien. Les Ministères, les organismes interprofessionnels, les institutions politiques régionales et départementales, culturelles, touristiques locales, les organismes partageant nos préoccupations… TOUS, nous ont dit "NON!", faute de… financement. Et, en toute logique, la production du film aurait dû s’arrêter là !

Mais nous avons dit non, à notre tour : Un petit bout de planète se fera coûte que coûte !

Après avoir revu le budget à la baisse, il nous reste encore à trouver 12000€ pour mener le film à son terme. Le premier palier, que nous espérons atteindre sur Fundovino, nous permettra d'achever le tournage mais nous devrons encore trouver les fonds pour le montage et la post-production. Donc, 6400 € est la somme minimum dont nous avons besoin pour poursuivre cette belle aventure et 12800 €, celle dont nous avons besoin pour la mener à son terme...

Sans vous nous n’y arriverons pas ! Nous ne pourrons réunir ces fonds qu’avec votre aide et votre participation.

Nous avons créé plusieurs paliers qui correspondent chacun à une des étapes essentielles de finalisation du film :

  1. Palier n°1 : 6400 € (qui nous permettront de finir le tournage du film). C'est celui que nous fixons pour la souscription.
  2. Palier n°2 : 9400 € (3000 € qui nous permettront de finir le montage du film)
  3. Palier n°3 : 12800 € (3400 € qui nous permettront de finaliser le film en post-production à Strasbourg : mixage, étalonnage et titrage, ainsi que de régler les frais d'hébergement et de transport)

 

Comment nous aider ?

En souscrivant en ligne bien sûr mais n'hésitez pas aussi à parler de notre projet autour de vous ! A partager et à commenter sur les réseaux sociaux ! Les bonnes oreilles et les bonnes ondes sont partout !

A propos du porteur de projet

La société Les Films dans la Lune a été créée en 2006 pour produire des films documentaires sur les cultures quotidiennes dans l’Europe d'hier et de s'interroger sur leur devenir dans le monde de demain. Les films dans la Lune produisent aussi de la musique sous le label jazz « Derry Dol Records ».

Le film de Laurence Guérault, « Un petit bout de planète », est le troisième film que nous produisons pour le groupe France Télévisions.


 

 

Suivez-nous sur :

 Facebook 

 

Twitter

       

 

 

Avatar cdf86b75 b9f1 4baa 9631 f8e658eeb008

Boris odin — 28/09/2014 15:09

Magnifique initiative. Les plans et les images sont magnifiques, les protagonistes passionnants.

Avatar e0b5e03e 26a1 481d aff2 ee3e4b377e0b

Les films dans la lune sarl — 28/09/2014 16:09

Et pour le plaisir, une autre vidéo du futur film, un de ces moments magiques comme seule Laurence Guérault sait les créer... Quand Alain Labet nous ouvre sa mémoire et nous dévoile un des mystères de l'alchimie des terroirs : http://youtu.be/m229oIkzh4w

Avatar f9befc2c be0d 488b bb3f 9fdda4b6556c

Julien worth — 06/10/2014 11:10

Un moment rare en effet. Merci pour cet extrait et bon courage pour mener à bien votre film


Vous devez être connecté et avoir un compte validé pour pouvoir accéder aux documents.

Anne marie

26 oct. 20h25

10€

Anne marie

26 oct. 20h22

500€

Guillaume

26 oct. 15h31

100€

Philou

26 oct. 12h46

100€

Ferreri

25 oct. 10h06

500€

Planche

25 oct. 09h55

1 000€

Pascale

24 oct. 23h12

100€

Planche

24 oct. 09h05

1 500€

Steve

22 oct. 13h49

50€

Marion

21 oct. 14h56

25€

Jean pierre

19 oct. 22h14

300€

David

19 oct. 10h35

50€

Pierre

18 oct. 15h22

25€

Béatrice

18 oct. 12h47

25€

Anne marie

17 oct. 14h51

100€

Thierry

15 oct. 08h20

25€

Maud

14 oct. 11h16

10€

Helene

14 oct. 09h48

50€

Angelique

12 oct. 20h38

25€

Bruno

10 oct. 15h24

30€

Anne marie

08 oct. 22h51

25€

Laurent

08 oct. 17h41

25€

François

08 oct. 10h13

15€

Hervé

07 oct. 17h24

25€

Antoin

07 oct. 13h37

50€

Mercedes

07 oct. 12h19

15€

Florence

06 oct. 17h15

100€

Julien

06 oct. 11h38

1 000€

Aude

03 oct. 11h11

25€

Brigitte

02 oct. 18h13

25€

Per

01 oct. 14h45

25€

Torsten

01 oct. 14h31

25€

Tim

01 oct. 10h38

25€

Anne marie

30 sept. 17h48

15€

Dag

26 sept. 13h38

25€

Sylvie

26 sept. 12h34

50€

Jean paul

24 sept. 20h51

100€

Guillaume

24 sept. 11h34

30€

Olivier

22 sept. 07h11

100€

Fabien

21 sept. 15h44

100€

Emmanuel

18 sept. 23h14

25€

France

18 sept. 17h19

25€

Sylvie

17 sept. 18h11

25€